PIERRE RIBA

Du 15 Septembre au 24 Octobre 2020​

Pierre Ribà

Mon identité est celle des paysans de l’Ardèche hommes lents qui ont besoin de beaucoup de temps pour dire les choses… avec le peu avec le simple.
J’oscille entre sérénité des origines et déchirures de la vie.
Dans mon travail le matériau n’est pas seulement un moyen au service d’une pensée, il participe aussi à la formation de l’idée… ce travail a parfois un aspect brut presque primitif parfois plus sophistiqué.
J’affectionne les formes simples, épurées. Je tends à libérer mon travail de l’anecdote, à décanter la réalité de ses scories, de ses pesanteurs.
Je veux aller vers l’essentiel, m’épanouir dans la sobriété, la simplification des formes… Je tends à me débarrasser de tout effet accessoire… pierres, traces, fossiles, dolmens grottes… œuvres primitives plutôt que classiques, tout cela me fascine.
Mon travail est parcouru d’images qui viennent de loin… vestiges d’un ailleurs… et sont pourtant de notre temps.
Mes œuvres ne perdent pas leurs repères identifiables entre imaginaire et réalité… entre sérénité es et déchirures
Le vif de la vie, L’idylle et la rupture.

« Je veux aller vers l’essentiel, m’épanouir dans la sobriété, la simplification des formes. Je cherche à travailler vers l’universel »

Les sculptures sont des objets porte-parole. Elles racontent les chemins suivis, les chemins dérobés … il n’y a rien à ajouter … RIEN …

Sur Arte l’émission l’Art & la Manière » 27 minutes consacré à Pierre Ribà réalisation Stéphane Sende

À l’écart des modes et de l’actualité, les œuvres de Pierre Ribà s’imposent comme ce qui pourrait être les derniers vestiges d’une civilisation inconnue.

 

Partager sur facebook
Facebook